Corradi
Approfondissements

Pergolas et géométries dans le jardin à l’italienne

Pergolas et géométries dans le jardin à l’italienne

Ordre, symétrie, élégance : ce sont les trois mots-clés du jardin à l’italienne – également appelé « formel » – qui a profondément influencé l'histoire du jardinage depuis l'Antiquité. En fait, c'est précisément du style tout italien que s’inspirent les jardins français romantiques et raffinés et, pour un jeu de contrastes, les jardins à l'anglaise sauvages, où triomphe la liberté d'expression. 

Le style italien est un modèle outdoor qui a su s'imposer au fil des siècles grâce à ses formes géométriques et linéaires, façonnant la nature avec des éléments architecturaux d'impact, qui redonnent un sentiment de paisible harmonie, conduisant à la contemplation, au calme et à la réflexion. 

« Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce dont vous avez besoin », écrivait ainsi Cicéron. Ici, les amoureux de l'ordre et de la rigueur aimeront se promener dans ces espaces, où statues, pergolas, miroirs d'eau, topiaires suggestifs et même labyrinthes se rencontrent pour créer quelque chose de toujours unique et surprenant. Découvrons donc ensemble comment créer un jardin à l'italienne même dans notre outdoor et quelles sont toutes ses caractéristiques.

Le jardin à l'italienne, une histoire ancienne

Ce modèle de paysage – tel que nous le concevons aujourd'hui – est né à la fin de la Renaissance, mais ses origines sont encore plus anciennes. Il représente en fait l'évolution de l'hortus conclususus, le jardin médiéval propre aux monastères et aux couvents, qui servait, comme son nom l'indique, exclusivement à cultiver des plantes et des arbustes à des fins alimentaires et médicinales. Aucune fonction décorative, donc. 

Le concept de jardin comme lieu de plaisir et de distraction a commencé à apparaître au XVe siècle, grâce à la division géométrique des espaces et à l'inclusion de certains éléments architecturaux d'inspiration romaine, tels que les colonnades, les statues et les fontaines. Si au Moyen Âge, le mot d'ordre était l'utilité, à la Renaissance, c'est la beauté et l'harmonie qui dominent. 

Les premiers jardins suivant ce nouveau style sont historiquement attribués à Niccolò Tribolo, à qui l'on doit le mérite d'avoir conçu des joyaux paysagers et architecturaux tels que les jardins de Boboli, de Villa Castello et de Villa Corsini, à Florence. Depuis lors, l’outdoor s’est complètement transformé et ce style est devenu quelque chose à imiter dans le monde entier.

Comment réaliser un jardin à l'italienne : 3 conseils utiles

Si pour le jardin provençal ou le jardin à l’anglaise, on peut laisser quelque chose au hasard et à la spontanéité, pour le jardin à l’italienne chaque détail doit être soigné avec rigueur. Voyons donc quelques repères utiles dans sa conception et quelques éléments qui ne pourront pas manquer.

Symétrie et rigueur, le style qui façonne la nature

Pour mettre en valeur au mieux ce style, il est nécessaire de diviser l'espace de manière équilibrée et symétrique, en plaçant des rangées d'arbres ou de haies, des statues ou des colonnes, pour obtenir un effet de stabilité. 

En outre, l'espace ne peut pas manquer d'imposantes pergolas : ces éléments ajoutent une touche plus recherchée à l’ensemble, et, en même temps, deviennent des espaces où l’on peut se détendre, à l'abri du soleil et entourés du parfum des fleurs, qui, avec les inévitables plantes grimpantes enveloppent les colonnes et les treillages. Pour créer un locus amoenus enchanteur, le lierre sempervirent s'harmonise à la perfection avec la lavande, tandis que les vignes, grâce aux couleurs saisonnières des feuilles, créent une atmosphère suggestive.

L'art topiaire, une végétation « contrôlée »

Si nous devions identifier un autre élément essentiel du jardin à l’italienne, ce serait sans doute l'ars topiaria. Ce terme définit l'art de tailler les plantes pour obtenir des formes précises, géométriques ou anthropomorphiques : des personnages au goût classique, des animaux ou d'autres objets deviennent des sculptures naturelles qui décorent l'espace. Pour un résultat plus durable, on préfèrera les plantes à feuilles persistantes, qui sont plus adaptées à la taille en raison de leur croissance contenue, comme le buis, le cyprès ou l'if. 

Les arbustes ou les haies, donc, mais aussi les arbres correctement taillés en espalier, sont les principaux éléments green du jardin à l'italienne : outre le fait qu'ils aident à organiser les espaces en parties symétriques, ils servent également à créer d'autres éléments incontournables, surtout pour les grands espaces, comme les labyrinthes ou les suggestifs parcours guidés, qui alternent pelouses bien entretenues et allées de gravier coloré, ou les véritables « jardins secrets », c'est-à-dire des zones entières à couvert de la végétation, dédiées au repos et à la convivialité. 

Mais attention au fond : si le jardin médiéval était entouré de quatre murs, dans le jardin à l’italienne de la Renaissance, le regard devrait pouvoir courir librement sur la campagne environnante, ou sur une nature plus « sauvage », comme des bois ou des étendues d'arbres fruitiers, dans un jeu de contrastes avec l'ordre du jardin central, la véritable force.

Des jeux d'eau pour adoucir la linéarité

L’eau est un autre élément particulier du jardin à l’italienne, elle contribue à adoucir les formes géométriques propres à ce style outdoor et amplifie la perception du vert. Ainsi, on trouve des lacs artificiels, des ruisseaux, des canaux élégants et de grands bassins. En outre, les bassins rectangulaires en pierre sont typiques, avec, au centre, des fontaines impressionnantes aux références classiques pour ajouter un point focal à l'intérieur, qui capture le regard. Enfin, l'élément aquatique ne crée pas seulement un fond sonore relaxant, mais se prête également comme élément scénique et frappant : il suffit de penser aux suggestifs jeux d’eau de certaines résidences, comme ceux du palais royal de Venaria, dans le Piémont. 

En conclusion, l'élégance, la rigueur et le souci du détail sont quelques-unes des caractéristiques essentielles pour créer un jardin à l’italienne parfait, où l'harmonie des formes offre une sensation de calme et de bien-être. 

Prêt à marcher sur des allées de gravier, entourées de sculptures naturelles et de colonnades fleuries ?

Restons en contact

Enregistrez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveautés de Corradi