Corradi
Approfondissements

Concevoir un jardin : les nouvelles tendances de l’aménagement paysager

Concevoir un jardin : les nouvelles tendances de l’aménagement paysager

L’Aménagement paysager est l'art de concevoir et de réaliser des jardins, des parcs et des espaces verts ; des compétences de plus en plus demandées aux professionnels du secteur.

Loin de jouer un rôle purement décoratif, le jardin constitue un lieu où l’homme peut établir un lien avec la nature, tirant physiquement et psychologiquement parti des bienfaits du contact avec les espaces verts. Son organisation est donc non seulement le résultat esthétique du travail du concepteur ou du maître des lieux, mais devrait aussi être fondée sur un projet bien défini, qui tienne en considération des variables fondamentales comme le contexte alentour, les données climatiques et le temps à consacrer à son entretien.

Voyons en quoi consiste cette profession et la manière dont le jardin a évolué au fil du temps, y compris grâce aux excellences du secteur et à travers les tendances de l’aménagement paysager qui nous attendent pour cette nouvelle année.

Le jardin ornemental : de l’Égypte ancienne à nos jours

Le jardin naît de l’exigence de l’homme de mettre fin à son nomadisme et de la décision de clôturer un espace vert dans lequel pouvoir cultiver de quoi se nourrir. Bien qu’une idée de jardin, aussi rudimentaire soit-elle, approprié à la culture, puisse remonter à la préhistoire, c’est dans l’Égypte ancienne que l’on retrouve les premiers témoignages de jardins ornementaux (dont les jardins de Ptolémée Ier à Alexandrie d'Égypte), riches en plans d’eau ponctués de nymphéas et entourés de palmiers. Les Perses aussi nourrissaient un vif intérêt pour les jardins (il suffit de penser aux jardins suspendus de Babylone) ; un engouement qui se transmettra tout d’abord à la Grèce antique, puis à Rome, comme l’attestent les peintures murales de Pompéi. À partir du VIe siècle, la tradition du jardin ornemental s'étend jusqu’en Chine et au Japon, où est créé le jardin zen, caractérisé par une profonde harmonie et un parfait équilibre entre les éléments. Au cours du XIIIe siècle et des siècles suivants, cet art se développe significativement dans toute l’Europe, du jardin suspendu à l’italienne, excellent exemple d’architecture végétale comme le jardin de Boboli à Florence, aux parterres français qui caractérisent les résidences nobiliaires, comme Versailles, en passant par les jardins à l’anglaise, comme le royaume des jardins de Dessau-Wörlitz.

Le XXe siècle est celui durant lequel la conception du jardin se lie à d’autres disciplines telles que l'urbanisme et le design, donnant naissance aux rôles d’architecte paysagiste et de créateur de jardins.

Créateur de jardins, entre discipline et créativité

L'objectif du créateur de jardins est  de réaliser une véritable œuvre d’art naturelle ; pour ce faire, la mesure et la conception de l’espace vert doivent aller de pair avec la créativité et l’amour de la nature. L'observation du contexte et du paysage alentour (espace à disposition, sol, climat, ensoleillement) et la prise en compte des goûts et des exigences du client permettent aux professionnels des espaces verts d’élaborer un projet exprimant à la fois leur inspiration et leur capacité de trouver des solutions pratiques et design.

Il ne faut pas confondre le rôle de créateur de jardin et celui de jardinier. En effet, le premier suit un parcours d’études spécifiques et approfondies en botanique, topographie et dessin technique et artistique avant de faire un stage qui lui permettra d’acquérir une expérience pratique sur le terrain, fondamentale pour apprendre à gérer les espaces, à associer les éléments et les couleurs et à savoir calculer un budget. En Italie, l’un des centres de formation les plus renommés dans ce secteur est l'ISAD, l’Institut Supérieur d’Architecture et de Design, qui se trouve à Milan, et qui, parmi ses différents Masters, propose aussi un Master en Aménagement paysager.

Excellences dans l’univers de l’Aménagement paysager

Des exemples illustres d’aménagements paysagers sont présents dans le monde entier. Au Canada, on peut voir par exemple les Jardins Butchart, un véritable arc-en-ciel de fleurs, de plantes et d’arbres (certains rares et exotiques) qui occupent une surface de plus de 22 hectares, jardins à l’italienne, méditerranéens et japonais compris. À Dubaï, on peut voir le jardin  considéré comme  le plus grand du monde, à savoir le Dubai Miracle Garden, qui compte 100 millions de fleurs et 72 000 m² presque exclusivement construits dans un espace désertique. Le Jardin du Maître des filets est, quant à lui, l’un des jardins les plus beaux de Chine. Là réside le summum de l’art, de la nature et de l’architecture en parfaite harmonie. C’est pourquoi l’Unesco l’a inscrit sur la liste du patrimoine mondial. Le Parc de Flamengo, réalisé par l'architecte brésilien Roberto Burle Marx, est le plus grand jardin public et récréatif situé le long de la baie de Guanabara, entre Rio de Janeiro et Copacabana. Quant aux jardins de la Rambla de Sants, à Barcelone, ils sont un excellent exemple de rénovation urbaine qui a permis de confiner la ligne de chemin de fer Sants dans un jardin suspendu de 800 m de long. Et il ne s’agit que du début de ce qui devrait devenir une promenade verte de 5 km.

En Italie, les aménagements paysagers les plus connus sont le Jardin des Tarots dans la Maremme toscane, un parc artistique basé sur les vingt-deux arcanes du jeu de tarot, projeté par l’artiste franco-américaine Niki de Saint Phalle et le Parc de Pinocchio, parc thématique dont les espaces verts ont été imaginés avec la collaboration de Pietro Porcinai, l’un des créateurs de jardins les plus célèbres du XXe siècle. Enfin, l’un des exemples les plus illustres d’aménagements paysagers contemporains est sans aucun doute représenté par le Bosco Verticale (forêt verticale) de Milan (Studio Boeri), l’un des meilleurs exemples d’écodesign urbain et finaliste du RIBA International Prize 2018.

Les dernières tendances de l’aménagement paysager : que peut-on attendre de 2019

Le nouvel an est là : quelles seront les tendances en matière d’aménagement paysager qui nous accompagneront en  2019 ? En 2018, la nature a occupé le devant de la scène, avec des jardins exubérants richement plantés de fleurs et de plantes et ornés de plans d’eau, dans lesquels les éléments ne sont jamais laissés au hasard, mais étudiés, choisis et placés dans le but de créer autant d’équilibre que d’harmonie, comme dans le jardin Feng Shui. 2018 a également été l’année du confort et de la convivialité, servis par des pièces complémentaires de décoration, des accessoires et des tissus contribuant à composer de véritables salons d’extérieur, en créant une atmosphère intime et chaleureuse, à l’image du Style Hygge scandinave.

Autre tendance amorcée en 2018 et qui atteindra sa plus haute expression dans les mois prochains, est celle de l'Outdoor Home, c’est-à-dire l’élimination de la ligne de séparation entre l’intérieur et l’espace extérieur. Le minimalisme et la recherche de la légèreté seront des tendances qui continueront à progresser, en même temps que le choix de matières techniques permettant de garantir un espace extérieur résistant et fonctionnel. Ces tendances ne sont que quelques-uns des nouveaux courants de l’aménagement paysager de 2019, car bien d’autres verront le jour dans le courant de l’année et nous ne manquerons pas de vous en parler.

Et en matière d’avenir, avec Corradi, le futur est déjà présent grâce à la qualité et à l'esthétique du produit, ainsi qu’à travers l’innovation technique, comme dans le cas de l’application des technologies nautiques pour réaliser des voiles d’ombrage au design unique et résistantes aux agents atmosphériques. Pourquoi ne pas jeter un œil à tous les produits Corradi, point de départ idéal pour commencer à projeter un magnifique espace extérieur dont vous bénéficierez de nombreux mois par an ?

 

 

Restons en contact

Enregistrez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveautés de Corradi